Image Le patrimoine brut des ménages est très inégalement réparti dans la population.

Début 2010, les ménages français déclarent posséder : 
☛ en moyenne 259 000 euros de patrimoine brut
☛ mais seulement la moitié d’entre eux ont un patrimoine supérieur à 150 200 euros (patrimoine médian). 
Le rapport entre patrimoine moyen et patrimoine médian est de 1,7. Parmi les déterminants du montant du patrimoine, le revenu disponible conditionne directement les capacités d’épargne des ménages. Plus les revenus sont élevés, plus le niveau du patrimoine augmente.

☛ Ainsi, le quart des ménages qui perçoit les revenus les plus bas (premier quartile) détient en moyenne 81 500 euros de patrimoine, contre 581 800 euros pour les ménages du dernier quartile……

☛ Parmi les salariés, les cadres disposent d’un patrimoine assez élevé, mais sont moins nombreux à atteindre les montants de capital les plus élevés : un cadre sur dix possède un patrimoine supérieur à 782 800 euros….

☛ Paris : accueille à la fois des ménages très fortunés (10 % possèdent plus de 720 600 euros) et des ménages très modestes (10 % possèdent moins de 2 200 euros). 

Définitions
Patrimoine : il s’agit ici du patrimoine brut car l’endettement du ménage n’est pas déduit ; ce patrimoine brut inclut la résidence principale, la résidence secondaire, l’immobilier de rapport ( c’est-à-dire rapportant un revenu foncier) , les actifs financier

Décile : si on ordonne la distribution de patrimoine, les déciles (au nombre de 9 : D1 à D9) sont les valeurs qui partagent cette distribution en 10 parties d’effectifs égaux. La médiane (D5) partage la population en deux sous-populations égales. Le 1er décile (resp. 9e décile) est ici le seuil en dessous (resp. au-dessus) duquel se situent les 10 % des personnes ayant le plus faible (resp. haut) patrimoine.

(source Les revenus et le patrimoine des ménages, édition 2013 )

Publicités