Mots-clés

, , , , ,

2alerte immobilier

« Le 14 juin, j’ai décidé de suspendre l’envoi de nos données aux observatoires des loyers et j’ai écrit aux présidents des dix-huit sites pilotes des observatoires des loyers pour leur dire: puisque c’est comme ça, on suspend les observatoires. On verra si la ministre revient vers nous »  Jean-François Buet, président de la Fnaim qui compte 12 000 adhérents.

Ce boycott n’est pas anodin. En bloquant la remontée des informations sur le montant des loyers, les professionnels menacent de faire capoter une des mesures phares du projet de loi, l’encadrement des loyers qui ne peut se faire sans l’établissement d’un référentiel fiable des prix, ville par ville, quartier par quartier….

@suivre

Publicités