Mots-clefs

, , , , , , , , ,

Image
Le taux de TVA sur les travaux d’isolation thermique passera de 7% à 5% en 2014, au lieu des 10% prévus. En parallèle, le crédit d’impôt développement durable (CIDD), qui permet de déduire de l’impôt une partie des travaux, devrait être réorienté vers les ménages les plus modestes.
Une prime exceptionnelle de 1.350 euros pourra être attribuée pendant 2 ans aux ménages qui rénovent, avec un plafond de revenus annuels de 35 000 euros pour un couple, 25.000 euros pour une personne seule et 50.000 euros pour une famille avec deux enfants. La prime sera même portée à 3.000 euros pour les plus modestes.

La Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) regrette que la TVA à 5 % ne couvre que « les travaux d’isolation thermique et non pas tous les travaux de rénovation thermique, et encore moins l’ensemble des travaux de rénovation des logements » pour lesquels la TVA passera de 7% à 10% le premier janvier 2014.

Pour Didier Ridoret Président de la Fédération française du bâtiment, la prudence est de mise : « nous sommes évidemment très satisfaits des annonces fortes comme la TVA à 5% pour l’isolation thermique, même s’il faudra définir son champ d’application… Nous serons vigilants, le bonheur est dans les détails ! »

Publicités