Mots-clés

, , , , , ,

Image

Appréhender la question d’égalité des territoires en matière de numérique en se focalisant uniquement sur le développement du réseau ne permet pas de prendre en considération les inégalités existantes en termes d’usages. C’est ce que présente Claudy Lebreton, président de l’Assemblée des départements de France (ADF), dans son rapport sur les territoires numériques qu’il a remis mercredi 18 septembre 2013 à Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement.

Si le déploiement du haut débit est un aspect primordial de l’égalité d’accès au numérique, le rapport démontre l’importance de développer les pratiques que peut permettre une connexion à internet, quel que soit le milieu générationnel, social ou culturel. La diffusion des usages que permet le numérique permettra de lutter contre ce que le rapport présente comme une « e-exclusion » (impossibilité d’accès aux réseaux, incapacité à bénéficier d’un accès à internet, et surtout méconnaissance des usages qu’il permet). Le développement du numérique et de son potentiel d’utilisation permettra de renforcer le lien social, de développer le télétravail, mais aussi d’assurer un meilleur accès aux services et aux droits.

Le développement du télétravail permettra dans les zones périurbaines et rurales de rapprocher les lieux d’activité des lieux de vie, dans un objectif de redynamisation économique des territoires et d’amélioration du bien-être des employés. Une réflexion sera engagée sur l’évolution des modes d’organisation du travail qu’induit le télétravail, ainsi que sur les infrastructures d’accueil qu’il nécessite, envisagées sous la forme d’espaces publics du numérique.

Les propositions que contient le rapport serviront d’orientation pour la politique numérique portée par le ministère, notamment à l’occasion de la loi de mobilisation des régions pour la croissance et l’emploi, et la loi promotion de l’égalité des territoires.

Publicités