Mots-clefs

, , , , , , ,

Image

Meilleurtaux.com, courtier en crédit immobilier, publie chaque mois son palmarès des taux dans les 10 plus grandes villes de France.

Ce mois-ci, Montpellier remonte de la 3ème à la 1ère place avec un taux négocié à 2,85 % sur 20 ans, alors que les taux de crédit augmentent dans 6 villes du classement. Les variations de prix, à la hausse et à la baisse, différent totalement d’une ville à l’autre mais Paris reste stable. En octobre, seules deux villes voient leur pouvoir d’achat immobilier augmenter : Montpellier et Toulouse.

Le meilleur taux négocié sur 20 ans en légère hausse à 2,85 % (contre 2,80 % en septembre)

En octobre, les meilleurs taux négociés ont augmenté dans 6 villes sur 10 et n’ont baissé que dans une seule ville : Toulouse (3 % contre 3,05 % le mois précédent). A 3,15 % maximum sur 20 ans, les taux de notre palmarès restent à un niveau historiquement bas. Au mieux, on peut ainsi obtenir un taux à 2,30 % sur 15 ans à Nice, 2,85 % sur 20 ans à Montpellier et 3,15 % sur 25 ans à Strasbourg ou Nantes, sous conditions de revenus et d’apport.
A part Strasbourg qui se maintient à la 2nde place, toutes les villes dans lesquelles les taux ont augmenté ont perdu des places au classement. C’est notamment le cas de Nice, descendu de la 1ère à la 4ème place, où le meilleur taux négocié est passé de 2,80 % à 3 % en 1 mois.
« Après une relative accalmie en septembre, les banques ont de nouveau augmenté leurs taux de crédit en octobre, y compris pour les meilleurs profils. Si ce mouvement devrait se poursuivre d’ici à la fin de l’année, la récente baisse du taux de l’OAT 10 ans aux alentours de 2,40 % permet de rester optimiste et de réaffirmer
que la hausse des taux devrait être très progressive » explique Sandrine Allonier, responsable des études économiques de meilleurtaux.com.

Publicités