Mots-clefs

, , , , , , , , , ,

Marché immobilier à 2 vitesses à Paris

I. Un marché toujours actif pour les biens inférieurs à 2M€

  •  Des taux toujours très bas (+ ou – 3%)
  •  Augmentation du stock (+30% décembre 2013 vs décembre 2012 – 720 biens en 2012 et 936 biens en 2013), soit valeur du stock à Paris sur ce segment de 1 milliard
  •  Un maintien des prix sur ce segment entre fin 2013 et fin 2012
  •  Un nombre de biens de qualité en hausse Marché très dynamique pour ce type de biens
  •  Augmentation de 28% du nombre de transactions BARNES décembre 2013 vs 2012 sur ce segment (372 transactions en 2012 vs 476 en 2013)
  •  BARNES progresse de 30% en nombre de transactions entre 1 et 2M€ mais de 15% en valeur.

II. Un marché au ralenti pour les biens au-delà de 2M€ (Hôtels particuliers, maisons et appartement familiaux)

  •  Augmentation du stock (+80% décembre 2013 vs décembre 2012 – 180 biens en 2012 et 325 biens en 2013), soit 1,2 milliards de stock à Paris sur ce segment.
  •  Dans un marché qui a subi des chutes successives du nombre de transactions > 2M€ (-40% en 2012 et -15% en 2013), BARNES stabilise ses ventes sur ce créneau grâce à une baisse des prix comprise entre 10 et 20% selon les biens.
  •  La France reste un investissement sécurisé pour les Russes, les Moyen- Orientaux. Réapparition de la clientèle américaine à fort pouvoir d’achat. Les Chinois s’intéressent toujours à des investissements plus professionnels que personnels. La clientèle sud-américaine, notamment brésilienne, reste encore présente.
  •  Les Français fortunés qui ont décidé de rester en France s’orientent davantage que par le passé vers des investissements immobiliers à l’étranger (Miami, New York, Londres…)BARNES
Publicités