Era François Gagnon

Par François Gagnon, Président ERA France et ERA Europe

« Un plan de relance volontaire, mais encore parcellaire, vient d’être annoncé par le Premier ministre.  On peut penser que nous sommes désormais sur la bonne voie, celle de la reprise de la construction et, par la même, de la croissance et de l’emploi. Les dispositions annoncées sont avant tout pragmatiques.

Ainsi, l’encadrement des loyers sera mis en œuvre seulement à Paris et à titre expérimental. Ce revirement spectaculaire est le résultat d’une prise de conscience salutaire des réalités et de l’aberration du dispositif instauré par la loi ALUR.

Seul regret, le plan de relance est trop modeste pour faire revenir en nombre les primo-accédants sur le marché du neuf. Et, surtout, il ne prévoit rien en faveur du marché de l’ancien.

L’extension du prêt à taux zéro à l’acquisition d’un logement existant n’est toujours pas d’actualité. C’était  pourtant une mesure attendue par les jeunes ménages qui veulent devenir propriétaires de leur logement.

Encore un effort, Monsieur Valls ! »

Publicités