Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , ,

Bonne tenue de l’activité et nouvelle tendance haussière des prix confirmée

Dans la continuité des mois précédents, le marché immobilier francilien est resté actif au début de l’été avec un nombre de ventes soutenu. La tendance à la baisse régulière et progressive des prix semble s’être interrompue.

Des ventes toujours plus soutenues

Après l’embellie du printemps 2015, la reprise des ventes a été confirmée en juillet. 45 800 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France de mai à juillet 2015, soit une hausse de 23% par rapport à la même période, il y a un an. L’activité s’inscrit désormais en hausse de 8% par rapport à la période maijuillet des dix dernières années. Mais elle n’a pas encore retrouvé le niveau de la période haute (-6%). La demande de logements s’est davantage portée sur les appartements que sur les maisons. Les ventes d’appartements de mai à juillet 2015 ont, en effet, progressé de 27% par rapport à la même période l’an dernier, alors qu’elles ont augmenté de 16% pour les maisons. En revanche, les tous premiers résultats pour le mois d’août viennent nuancer cette apparente reprise d’activité en Ile-de-France. Il faudra donc attendre encore quelques mois pour pouvoir se prononcer sur l’état effectif du marché.

VOLU JUPRIX JU

Fin de la période baissière pour les prix ?

D’avril* à juillet* 2015, la baisse des prix s’est interrompue dans toute la région et sur tous les segments de marché. Cette évolution est trop récente pour corriger la baisse des prix calculée sur un an. En juillet*, les prix des logements anciens restaient en recul annuel de 2,4% en Ile-de-France, de 2,6% les appartements et 2,1% pour les maisons. Sur l’ensemble de la région, le prix des appartements anciens a augmenté de 0,7% en 3 mois, et celui des maisons de 1,8%. La correction de la saisonnalité, qui accélère toujours la hausse pendant l’été, laisse persister une baisse de 0,2% du prix des appartements et une progression de 0,4% pour les maisons en 3 mois.

Les indicateurs avancés des Notaires de Paris – Ile-de-France sur les avant contrats prolongent ces évolutions plutôt haussières pour l’automne 2015, au-delà de la traditionnelle hausse saisonnière en été. Mais, il serait prématuré de conclure à une inversion durable de tendance concernant la variation des prix, les récentes évolutions étant encore irrégulières et peu marquées. Ainsi, dans Paris, le prix au m² s’établit à 7 980 € le m² en juillet* 2015. S’il est en hausse de 0,7% en 3 mois, il reste en baisse de 0,2% après correction de la saisonnalité. La très légère hausse des prix parisiens se prolongerait ensuite jusqu’en octobre* (8 090 €) avant de s’infléchir à nouveau très légèrement en novembre* à 8 060 € le m².

Synthèse des chiffres

vol tte

prix tte

Projections des prix des logements anciens

projection 1

PROJECTION2

* Les statistiques sont calculées sur les ventes observées sur 3 mois (juillet correspond à la période allant de mai à juillet,…).

Source Base BIEN – Notaires Paris – Ile-de-France • http://www.notaires.paris-idf.fr – Twitter : @NotairesParIDF

Publicités